Cycles MBSR – Méditation de pleine conscience sur le 06, Nice, Antibes & La Porte de Monaco - Formation en milieu hospitalier et médico-social

Nous avons 92 invités et aucun membre en ligne

Risques psycho-sociaux en milieu hospitalier

 

Prévention de l'épuisement professionnel

 

prevention de l epuisement professionnel santeComment répondre aux exigence du soin tout en prenant soin de soi ?

Cette formation permet de prévenir les risques d’épuisement professionnel par l’entrainement aux pratiques formelles et non formelles de pleine conscience. Elle permet aussi de prévenir les risques psycho sociaux en favorisant au sein des équipes, une dynamique basée sur les principes de l’intelligence émotionnelle et de la communication non violente. Enfin elle favorise la qualité de prise en charge du patient en s’appuyant sur le développement de la pleine conscience dans les multiples dimensions du soin.
 
 
Cette formation des personnels de santé répond aux orientations prioritaires DPC :

  1. Renforcer la prévention et la promotion de la santé.
  2. Soutenir les services de santé au travail.

 

Epuisement professionnel

Les raisons communément attribuées à l’épuisement professionnel mettent l’accent sur une surcharge de travail, le manque de temps, le manque de personnel, la lourdeur des tâches, le harcèlement…. Et certainement que ces facteurs ont leur part de responsabilités. Cependant, l’état d’esprit joue un rôle prépondérant dans les mécanismes d’effondrements psychiques et physiques de la personne. Les soignants sont en première ligne face à la souffrance et aux difficultés des patients, les contingences administratives sont lourdes et la responsabilité est une charge au quotidien.

 


Étude des besoins

fotolia 209728910

Le personnel hospitalier, qu’il soit administratif ou soignant, est en première ligne face aux difficultés des patients, des familles et des contingences administratives lourdes. De ce fait les pressions accumulées peuvent peu à peu et de façon insidieuse amener les personnes au-delà de leurs limites. Au cours de cette formation, le stagiaire apprend à entendre ses ressentis physiques et psychiques. Il reconnait ses besoins et apprends à les respecter, il observe ses propres comportements afin de comprendre de quelle façon sa qualité de présence induit un certain type de relation. Ecoute, observation, compréhension et non jugement sont les quatre piliers de la « bien traitance avec soi » nécessaire à une « relation facilitante » dans un cadre de soins institutionnel.

 


Santé psychologique au travail

 

Basée sur les principes de pleine conscience, cette formation répond aux exigences de l'OMS et de l'HAS.

Conformément à :

  • La définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la Commission européenne " Sécurité et santé au travail dans le secteur de la santé " a proposé un programme afin de contribuer à la réalisation des objectifs de la "stratégie Europe 2020" dans ces domaines (page 184).

  • L’HAS (Haute Autorité de la Santé) attire l’attention sur les professions à risque dont celles, justement, des professionnels du soin, rappele dans son rapport d’élaboration rendu en Mars 2017 : 7.3.2 Méditation pleine conscience (page 74). Compte tenu du nombre important de références identifiées sur ce type d’intervention (trois revues systématiques de la littérature et une méta-analyse), une partie spécifique lui a été consacrée. La méditation, tout comme la relaxation, a pour but de recentrer l’attention afin d’éloigner la source de stress, d’améliorer la conscience des tensions du corps et de l’esprit, et de réduire cette tension par un « lâcher prise ». Elle peut se pratiquer de manière structurée au moyen de programmes de mindfullness-based stress reduction (MBSR).

 


Cette formation propose

 

Un entrainement aux états de pleine conscience, accompagné d’une exploration de ces applications pratiques dans le domaine de la « bien traitance de soi » et l’amélioration de la communication au sein des équipes.

La démarche de pleine conscience favorise la qualité de la prise en charge des patients et des familles. Elle s’organise dans une sensibilisation des approches cognitivo-comportementales et expérientielles. L'apport théorique alterne avec les entrainements pratiques, permettant ainsi de mieux appréhender les concepts techniques par la mise en pratique des méthodes de relaxation, de méditation, de communication non violente, de sophrologie et de respiration consciente.

Les outils proposés sont particulièrement adaptés au milieu du soin et de la relation thérapeutique. Leur application ne demande pas de temps particulier. Elle s’adresse à toutes les catégories professionnelles du milieu du soin : Médecins, médecins spécialistes, AS, IDE, ASH, cadre et personnel administratif ayant une implication dans la prise en charge des patients.

Construite sur les bases du programme MBSR cité par l’HAS, cette formation est enseignée par Mahalia Dalmasso.

  • Professionnelle de santé en milieu hospitalier durant 20 ans en soins palliatifs.
  • Instructrice MBSR qualifiée, selon le cursus du Center for Mindfulness in Medicine, Healthcare and Society crée, formée par Jon Kabat Zinn. (USA)
  • Titulaire du Diplôme universitaire de « Médecine-Méditation et Neurosciences » de la Faculté de Médecine à l’Université de Strasbourg.
  • Membre du Comité pédagogique et enseignante du Diplôme universitaire de « Méditation, Relation thérapeutique et Soins » de la Faculté de Médecine à l’Université de Nice.
  • Formatrice en milieu hospitalier et médico-social depuis 15 ans.
  • Formée à la CNV avec Edel Maex, auteur de nombreux ouvrages et spécialiste de la communication consciente
  • Anciennement thérapeute hospitalier (Hôpitaux de Cannes - Grasse - Antibes, le centre de lutte contre le cancer A. Lacassagne et la Fondation Lenval)
  • Sophrologue, pratique la méditation depuis 1988 et l'enseigne depuis 15 ans.

 

La formation se déroule au sein de l’établissement, dans le cadre de la formation continue et s’élabore sur 2 journées :