Activité auto-entrepreneur - Siret 382 401 818 00036 - N° Formateur 93 06 06470 06 - Agréé DataDoc

Gestion du stress en milieu hospitalier

Prévention de l'épuisement professionnel
et des risques psycho-sociaux

 

prevention de l epuisement professionnel santeComment répondre aux exisgence du soin tout en prenant soin de soi ?

Selon l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail,
« le stress survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. »

Les effets du stress, nous le savons, affectent la personne aux niveaux physique et psychique, mettant en danger son bien être personnel et sa productivité professionnelle.

 

L’épuisement professionnel

Les raisons communément attribuées à l’épuisement professionnel mettent l’accent sur une surcharge de travail, le manque de temps, le manque de personnel, la lourdeur des tâches, le harcèlement…. Et certainement que ces facteurs ont leur part de responsabilités. Cependant, l’état d’esprit joue un rôle prépondérant dans les mécanismes d’effondrements psychiques et physiques de la personne. Les soignants sont en première ligne face à la souffrance et aux difficultés des patients, les contingences administratives sont lourdes et la responsabilité est une charge au quotidien.


Les doutes existentiels

D’autre part, de nombreuses peurs dues aux enjeux spécifiques de notre société peuvent entrainer un sentiment latent d’injustice, d’insécurité et d’insatisfaction, allant parfois même jusqu’à une perte de sens et de dévalorisation de Soi. Les tendances habituelles du fonctionnement de l’esprit, à savoir, les mouvements incessants d’aller-retour entre le passé et le futur, entretiennent un état latent d’agitation mentale. Ainsi les humains se voient affligés d’angoisses et de peurs multiples dues à ces mécanismes de projection dans l’avenir de craintes reliées au passé, qui se surajoutent à la réalité du moment présent.

En toile de fond, porté par une conscience collective, un autre aspect de l’esprit se manifeste sous la forme du « Juge » ou du « Superviseur » dont le passe temps favori est l’autocritique en fonction d’un idéal sociétal qui lui sert de référence.
Ces mécanismes mettent en danger l’harmonie naturelle de la personne allant parfois jusqu’à créer un « décrochage affectif » accompagné d’un profond désarroi et bien éloigné du respect des véritables « besoins » de base.

Le burn-out n’est pas loin, l’absentéisme arrive à grands pas et parfois, lorsque le sentiment de solitude rejoint l’émotion de la colère, privés de toute forme d’expression, la seule issue possible débouche sur la violence du suicide. Les pressions accumulées peuvent véritablement, de façon insidieuse, amener le praticien à ne plus entendre ni respecter ses propres limites. Dans ces circonstances, un des moyens de transformation de ces mécanismes d’épuisement, consiste donc à identifier les « besoins personnels de base » : besoin affectif, besoin de sécurité, besoin de reconnaissance, besoin de calme….. Et …. Qui mieux que soit pour répondre à ces nécessités vitales ?


Anticiper stress et épuisement professionnel

fotolia 209728910

Il est un fait que notre réalité quotidienne est soumise à de multiples difficultés incontournables dues aux contingences actuelles. En toute logique il ne semble malheureusement pas que nous nous orientions, dans un avenir proche vers un rythme de travail plus souple et davantage attentif à la personne.


Par contre nous avons la possibilité d’interagir sur nos propres dynamiques émotionnelles et sur les mouvements incessants des pensées dont l’impact accentue les phénomènes de douleur chronique (mal de dos, maux de tète), troubles du sommeil, de l’humeur, de l’alimentation et des conduites compulsives...

Au cœur de ce constat, afin de prendre le recul nécessaire pour revenir à la présence à soi, les techniques de relaxation ont pour fonction de transformer les schémas habituels de réactivité ou de fuite en entrainant l’esprit à se poser en lui même « ici et maintenant » dans le calme, l’écoute, le centrage et la fluidité.
Anticiper l’épuisement et les conséquences qui en découlent est bien plus sage que d’être confronté à une situation de stress répété, menant à plus ou moins long terme, à un effondrement de la personne. L’existence étant constituée d’une continuité d’instants, c’est en transformant la qualité d’être dans l’instant que la vie se transforme.


Santé psychologique au travail

 

Le plus de la formation

Plutôt que de s’épuiser à essayer de changer les circonstances et les éléments extérieurs, nous allons au cours de ces 2 journées, découvrir : Comment appréhender la réalité en se reliant à soi même de façon bienveillante, libre de jugement, de tension physique et d’agitation mentale ?

 Cette formation sous forme d’un « temps de pause » permet de découvrir et d’intégrer des outils simples et efficaces ayant pour but :

  • D’apaiser l’esprit, de détendre le corps et de redonner du sens au quotidien qui pèse. Nous abordons là, le concept de ” bien traitance ” pour le soignant basé sur ” la pratique de l’estime de soi ”.

Au cours de ces journées, les participants se recentrent sur eux mêmes en développant « l’écoute intérieure ». Ils repèrent leurs besoins et découvrent des moyens pour y répondre. Ils explorent sous forme ludique des outils de Centrage, de Détente et de Dynamisation. Les techniques enseignées sont à la portée de tous. Pragmatiques, elles sont totalement adaptées aux contingences hospitalières et permettent d’allier le rendement professionnel au respect des besoins personnels.

Cette formation répond à la demande du premier Ministre François FILLON faite à Mr Henry LACHMANN qui a rendu son rapport  “ Bien-être et efficacité au travail ”  en février 2010. Selon l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, tout établissement se doit de prendre en compte « la santé émotionnelle » de ses employés. Cette formation s’inscrit dans la dynamique de ces « 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail ».


Stress et épuisement professionnel

 

Sensibilisation ou approfondissement

La formation se déroule au sein de l’établissement, dans le cadre de la formation continue et s’élabore sous la forme de 2 options :

En fonction du choix de la direction de l’établissement et de la disponibilité du personnel soignant, il est possible de réaliser cette formation, soit sous la forme d’une sensibilisation sur la durée d’une journée, soit au cours de 2 jours, ce qui favorise l’approfondissement de l’enseignement et l’appropriation des techniques abordées.

Tout contenu notionnel est d’abord expérimenté puis analysé. L’enchainement des exercices tient compte du niveau d’intégration des participants leur permettant ainsi d’évoluer en toute confiance dans cette rencontre avec eux-mêmes.

  • L’établissement doit pouvoir mettre à disposition une grande salle calme, bien chauffée et munie de tables et de chaises qui se déplacent facilement. En effet certains exercices nécessitent de l’espace. Si possible un tableau ou un paper-board.
  • Les participants doivent apporter : une tenue souple, un petit coussin ou un oreiller, un plaid ou une couverture, feuilles et stylos.
  • L’organisme ESSOR Santé met à disposition des petits matelas, un lecteur CD et le matériel nécessaire à la vidéo projection. Il remet la documentation relative au programme enseigné.
“ Pour prendre soin des autres, prenons soin de nous ”