Activité auto-entrepreneur - Siret 382 401 818 00036 - N° Formateur 93 06 06470 06 - Agréé DataDoc

Formation à l’aide de personnes

relation d aide

 Relative aux soins

La relation d'aide

De quelle façon accompagner, soutenir, sécuriser le patient et ses proches ?

La relation d’aide intègre dans sa formulation deux paramètres essentiels à sa définition, à savoir « relation » et « aide ». Cette relation est une aide en ce sens que l’attitude du praticien peut, en soi, être thérapeutique, elle constitue le fil conducteur des soins, la base de la confiance que le « soigné » met dans le « soignant ».

Ce lien s’élabore dans une rencontre entre deux personnes ou en groupe lorsque l’un des protagonistes cherche à favoriser chez l’autre une meilleure appréciation de lui-même et de ses propres ressources.

Dans les métiers relatifs aux soins et à l’accompagnement, cette relation d’aide sert de fondement à la prise en charge de la personne en souffrance.
Il convient donc de porter un regard sur soi afin d’observer ses propres comportements et analyser de quelle manière “ l’attitude ” elle même devient une aide pour l’autre,  par sa qualité de présence.

Il est important de comprendre les fondements d’une relation basée sur l’écoute et la mise en confiance du patient. Quels sont les liens ? Les projections ? Les transferts et…  ? Les contre-transferts ?
Autant de rouages qui tissent « le lien d’humanité » nécessaire à une « relation facilitante », dans un cadre institutionnel.


Aide à la personneaide a la personne

 Le savoir être

La particularité du lien relationnel dans le milieu médical ou de l’aide sociale est celui du “ prendre soin ”, élément fondamental qui influence l’ensemble des échanges.

Les mécanismes de communication spécifiques à la relation « Soignant Soigné » ne sont pas innés et s’appuient sur des principes précis. Ces règles essentielles sont donc présentées sous forme de repères et l’accent est mis sur les modalités de communication selon les divers types de situation et de pathologie.

Le dialogue, support des « soins relationnels », s’édifie sur des attitudes et des comportements et nous abordons là les principes de « l’empathie » sous ses différentes formes. « La congruence » est un autre pilier de la relation ainsi que « l’écoute » et « l’attention positive inconditionnelle ».

Au cours de cette formation il s’agit de mettre en lumière les mécanismes de la relation en abordant les fondements de la communication verbale et non verbale. Il convient aussi de repérer les mécanismes de défenses inhérents aux patients et aux soignants en analysant leur fonctionnement sur la base d’étude de cas.

Cette formation a pour but de permettre aux participants de développer ce « savoir être » de façon à s’appuyer à la fois sur un jugement clinique nécessaire, tout en favorisant l’initiative du patient afin qu’il se dirige de lui même vers sa propre solution.

En donnant à la personne aidée l’espace et la permission de s’exprimer, le soignant, libre de jugement et de parti pris entre dans une véritable « Alliance thérapeutique » avec le patient et sa famille. Cette alliance demande un engagement professionnel, un investissement authentique, une attention particulière à l’autre, lui signifiant ainsi combien sa vie a d’importance pour autrui. (Manuel de Soins Palliatifs)

Conditions de réalisation de la formation :

  • Une vaste salle permettant des déplacements est souhaitable.
  • Les personnes sont invitées à venir habillées dans une tenue souple pour favoriser les exercices respiratoires.

fotolia 125717222

La relation
" Soignant-Soigné "

 

Cette formation permet l’acquisition de connaissances et de repères nécessaires à un savoir être et un savoir faire dans la relation « Soignant-Soigné ».
Au cours d’exercices pratiques et ludiques, les participants développent le respect de la « juste distance » dans la relation à l’autre tout en demeurant pleinement présent dans une dynamique d’accompagnement.

 


Au cours de cette journée l’accent est mis sur les techniques relatives au dialogue. Le dialogue, support des « soins relationnels », n’est pas inné et s’appuie sur des principes précis de communication (question ouvertes ou fermées, formulation et reformulation, la place du geste et la place du silence). Une véritable écoute de soi et de l’autre garantit un équilibre et dissipe les jeux de pouvoir néfastes à l’autonomisation et à la responsabilisation des patients en milieu médicalisé.


L’attention est également portée sur des exercices de respiration permettant de se centrer, ainsi, la relation, en se libérant de ses mécanismes émotionnels parasites peut laisser la place à un accompagnement de qualité et répond au plus prés aux véritables besoins du patient.
Sont également abordés la place, la qualité et le pouvoir sécurisant du toucher dans les processus de communication non verbale accompagné d’exercices portant sur l’importance du regard et du silence.


Journée " aide à la personne "

Une formation ludique

 

Cette formation se déroule sur une journée et se construit autours d’un diaporama qui constitue la trame des différents sujets étudiés. Une évaluation en début de journée permet d’adapter les réponses aux attentes des participants.

La présentation du groupe s’élabore sur la base d’exercices ludiques de communication. Cela permet à la fois de lever les mécanismes d’inhibition et de se retrouver immédiatement au cœur du sujet, à savoir, le pouvoir du dialogue.
Il y a une constante alternance entre les exercices pratiques, le temps d’analyse et l’espace d’expression de chacun. Les temps de partage autours d’étude de cas  permettent de s’approcher au plus prés des problématiques et des besoins de chacun.

L’approche expérientielle sur la base de jeux de rôle permet aux participants de comprendre et d’intégrer l’union du « Savoir faire » et du « Savoir être ».


Le développement de la relation d’aide

Au cours de cette formation, les participants apprennent à :

  • Développer une qualité de présence de par une écoute active.
  • Accueillir l’autre dans un lâcher prise quant au jugement qui pourrait s’élever.
  • Reconnaître et respecter ce qui est exprimé verbalement et non verbalement.
  • Clarifier une demande : Distinguer la plainte de la demande.
  • Connaître le cadre conceptuel : Relation humaine, Aide, Soutien,  accompagnement.
  • Développer la communication dans la Relation d’Aide : Que signifie « Entendre, Ecouter, Dire, ne Pas dire… »
  • Déroulement d’un entretien en Relation d’Aide.
  • S’appuyer sur les 4 principes de base de la Relation d’Aide : Le Respect,  l’Ecoute active, l’Empathie, la Congruence.

Utiliser des différents aspects relationnels de la Relation d’Aide :

  • La relation assurant un climat de confiance.
  • La relation comme source de connaissance de l’autre.
  • La relation accompagnant le geste technique.
  • La relation comme moyen d’éducation et de prévention.
  • La relation comme support de la reconnaissance de l’autre.
  • Respecter le cadre éthique et les limites de la Relation d’Aide.

 Programme de formation " Relation d'aide "